UNE GARDE-ROBE POUR MON OMBRE, (2009-2010)

 

Leonard & Bina Ellen Art Gallery, Montreal, Canada.

National Museum of M. K. Ciurlionis, Kaunas Biennale, Kaunas, Lithuania.

Galerie Sans-Nom, Moncton, Canada.

Biennale Internationale du Lin de Portneuf, Deschambault, Canada.

 

photo credit: Paul Litherland

 

 

 

 

Clothes, tripods and lights.

I trace my own shadows to make patterns for clothing that I tailor afterwards. The spectator is compelled to engage with the work by projecting his or her fleeting shadow onto the clothes. They lie like islands in the dark floor. They lie as bodies sleeping. Quilted, the garments inspire comfort and the lighting system fixed on tripods subtly suggests the body.

Lin, coton, ouate, trépieds et lumières.

Quelle texture possède un ombre? En questionnant la texture de l’immatérialité, je déplace les notions de la matérialité-immatérialité vers un espace d’ambigüité.  Je m’intéresse dans ce projet à la question de présence et absence.

Dans ce projet j’ai créé une série de quatre vêtements pour mon ombre.  De ces formes fluides et abstraites, je crée des vêtements fantaisistes, improbables, inutilisables, dont la matérialité riche renvoie au réel mais dont l’usage ne peut subvenir que dans un espace imaginaire : le public qui se tient devant ces pieces aperçoit son ombre projetée, flottante et il peut ainsi essayer les vêtements.