DUE NORTH; PÉNOMBRE

 

Sporobole Centre en Art Actuel, Sherbrooke, Canada.

 

Crédit photo: Tanya St-Pierre

 

Crédit photo: Tanya St-Pierre

 

Crédit photo: Tanya St-Pierre

 

 

Three animation-video projected on textile (Molton)

In this this video-animation in collaboration with Pavitra Wichramasinghe, we explore the link between cinema and architecture (interior decor, decorations) by investigating panoramic painted wallpaper as a kind of apparatus. Large-format panoramic painted wallpaper for the home (depicting for the most part landscapes) was developed in France and England in the late eighteenth century. At the time, it served to popularize the conquests of the colonial powers and in this way to enable people to travel at a distance. Various scenes covering the walls were juxtaposed in people’s homes and constituted a series of structured images to create continuity. In this sense, the new technology which made it possible to create panoramic wallpaper had an influence on the development of cinema.

The content of the panorama shows an assemblage of landscapes created during residencies in the far north in winter during the polar night. Pavitra was in residence at KIAC (Dawson, Yukon) and Amélie was at USF Verftet (Bergen, Norway).

 

_

 

Trois animations-vidéo projetées sur textile (Molton)

Plus d’information sur le site web dsporobole.

Dans l’installation Titre: Due North ; pénombres, les Pavitra Wichramasinghe et Amélie Brisson-Darveau explorent le lien entre le cinéma et l’architecture (décors d’intérieur, décorations) en investiguant le papier peint panoramique comme dispositif.  Le papier peint panoramique d’intérieur (présentant majoritairement des paysages) de grande dimension, fût développé en France et en Angleterre à la fin du 18 ème siècle.  À l’époque, ce dispositif était utilisé pour propager les conquêtes des puissances colonisatrices et ainsi faire voyager les gens à distance. Différentes scènes couvrant les murs étaient juxtaposées dans les demeures et constituaient une série d’images structurées pour évoquer une continuité. Dans ce sens, la nouvelle technologie permettant de créer le papier peint panoramique aura une influence sur le développement du cinéma.

Les artistes utiliseront ces éléments réaliser une animation-vidéo basée sur l’idée d’un papier peint panoramique modulable et adaptable à différents lieux. Le contenu du panorama présente un assemblage de paysages créé des expériences de résidence dans le nord durant l’hiver durant la période de la nuit éternelle. En décembre 2013, Pavitra était en résidence au KIAC (Dawson, Yukon) et Amélie était à USF Verftet (Bergen, Norvège).